En effet, il est inutile de réfléchir à l’optimisation d’un processus sans considérer l’ensemble des contraintes qui y sont associées : rendre plus productive une ligne de préparation de commandes, c’est également considérer l’optimisation des cartons à utiliser.

Des marchés tels que l’e-commerce voient leurs factures associées aux livraisons de leurs produits s’envoler dans des proportions identiques à la croissance de leur chiffre d’affaires. Infléchir cette tendance serait-elle encore une option ?

Nous savons bien qu’il n’existe pas de carton idéal à même de protéger des produits comme il faut, sans nécessité d’ajout de matériau de calage, au plus juste coût puisqu’à l’exacte taille des produits qu’il contient.

Emballer des produits hétérogènes, avec des associations diverses de ces produits, dans le carton idéal pour chaque commande nécessite un fort engagement de main d’œuvre et/ou un système « pick then pack », peu compatibles avec des systèmes de picking à gares ou des « goods to man ».

Pourtant faut-il laisser de côté ce sujet alors qu’il représente le deuxième centre de coût d’un entrepôt logistique de distribution ?
e3neo met à votre disposition son outil de « cartonisation » : Precub’it!.

Pourquoi ce terme plutôt que pré-colisage ? Tout simplement parce que l’idée générale du pré-colisage est simplement d’associer au mieux des volumes de commandes à des tailles de cartons identifiés.

Precub’it! va beaucoup plus loin !

Un de ses atouts majeurs est de calculer les meilleurs formats de carton suivant les typologies des commandes, tout en réduisant leurs nombres. Ainsi, il atteint le premier objectif qui est : moins de tailles de cartons différents et un meilleur taux de remplissage.

Mais Precub’it! prend également en compte des paramètres qui constituent des critères importants dans le coût complet d’une commande :

  • Faut-il réduire la hauteur inutile (volume vide) du carton pour cause de facturation au volume ou de forte consommation de matériaux de calage ?
  • Le nombre de colis (ou le volume total) envoyés dans une année est-il un critère à considérer ?
  • Le pourcentage de hors gabarit est-il à prendre en compte ?
  • Le type de carton (FEFCO) est également un indicateur clé suivant les formats de cartons.
  • Le T.C.O. (Total Cost of Ownership / Coût global) enfin est aussi un paramètre dans le choix du carton.

Grâce à son algorithme 3D breveté, Precub’it! nous permet de mener une analyse poussée sur les formats de carton à mécaniser, en simulant le remplissage de différents formats à tester, à partir des données réelles de commandes passées.

Les outils du marché fonctionnent par élimination et sur une base de calcul lié au volume. Il est ainsi impossible de disposer un produit dans les différentes positions possibles de nature à optimiser son positionnement dans un carton. De plus, c’est un taux de remplissage optimal qui devient de moins en moins précis, pour arriver jusqu’à 60% maximum, en fonction de la multiplicité de produits dans une commande.

Precub’it! calcule l’exhaustivité des positions possibles, par rotation sur les 3 axes (3D) et suivant la nature des produits (le plus grand, le plus fragile, le plus lourd, ….). Ce qui induit un taux de remplissage optimal lié au meilleur positionnement des produits qui constituent chaque commande, pour arriver à des taux supérieurs à 80%.